AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ashmay Cuhuac
Ombre esclave
Ashmay Cuhuac

Nombre de messages : 234
Age : 510 ans
Pouvoir : Modification de vitalité
Epoque : Inca
Esclave de : Eddie Dean
Date d'inscription : 23/06/2008

Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]   Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Icon_minitimeDim 24 Aoû - 13:57

Sa remarque concernant la faiblesse des maîtres n’était pas pour le sien mais au vu du regard qu’il lui lança, Ashmay ne put s’empêcher de rentrer un peu la tête dans les épaules. Il ne savait pourquoi il n’arrivait pas à détacher ses yeux des siens, il aurait tellement voulu pouvoir baisser la tête, éviter ce regard terrifiant qui lui donnait l’impression d’être si petit face à un géant. Finalement, le pagne se révela être utile de nouveau, permettant à l’esclave de le triturer nerveusement. Le tissu se faisait tordre dans un sens, puis dans un autre pendant que le regard se prolongeait. Le ton sec sur lequel il lui avait répondu juste avant lui avait certes fait comprendre des choses mais ce regard était autre chose. Autre chose au dessus de sa compréhension. Une fois que la réponse était passée, que son maître s’était tût Ashmay pu baisser la tête et éviter ce regard perçant. Sa voix faible retentit, s’étouffant dans les dernières syllabes, intimidée :

« Ce n‘était pas ce que je voulais dire… »

Il s’arrêta là. Il aurait pu continuer, bien voulu mais il n’avait pas envie de s’y risquer. Une autre fois peut-être. Une fois qui se déroulerait après le récit qu’il devait raconter. Apparemment, il devait soit avoir des talents de conteurs insoupçonnés, ce qui aurait été nouveau, soit une très bonne histoire à raconter, ce qui était plus probable. Dans tous les cas, Eddie semblait de nouveau de meilleure humeur l’incitant à continuer. Au fur et à mesure, la bonne humeur apparente de son maître le rassurait, lui rendant sa hardiesse disparue sous les braises de son regard.

« Mais voyons, maître ! Je ne vais pas demander son nom à une âme ! C’est très malpoli pour une ombre ! Je ne devais pas l’importuner avec des questions. Et en plus, je suis désolé mais… Je n’y avais même pas pensé. J’étais… un peu plus concentré sur mon osine puis par… enfin bref, je n’y ais pas pensé. »

Un peu gêné, il avait baissé de nouveau la tête. Puis il bougea un peu et posa sa joue contre la cuisse d’Eddie. Une sorte d’excuse ? Peut-être. Il resta là un instant, les yeux fermés, respirant calmement.

« SI ! Je sais ! »

Un bond de sa part, il avait crié, tellement content, levé le bras comme un élève voulant donner une réponse à l’instituteur. Il trépignait sur place et regardait l’escroc avec un grand sourire :

« Le mioche ! Enfin, je veux dire, le jeune maître, l’enfant, celui qui l’avait accompagné à la boutique ! Dans les marais, il est apparu un moment et pendant que j’étais… enfin bref ! A un moment, je crois qu’il l’a appelé… Mince, comment c’était déjà ? Sabine ? Non mais ça se terminait en –ine. Aline ? Marine ? Géraldine ? GABRIELLE ! C’est ça !! Gabrielle ! Le morveux, enfin, l’enfant, l’a appelé Gabrielle ! Je suis tout à fait sûr ! Je pourrais le jurer sur Inti lui-même ! »

L’esclave était maintenant à moitié levé, toujours à genoux mais les paumes appuyés sur le cuir rouge, regardant Eddie d’un air ferme et convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie Dean
Âme
Eddie Dean

Nombre de messages : 68
Age : 29
Pouvoir : Hypnose
Epoque : 20-21 siecle
Maître de : Ashmay
Date d'inscription : 04/07/2008

Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]   Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Icon_minitimeDim 24 Aoû - 16:11

=> Suite au Quartier des Jeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashmay Cuhuac
Ombre esclave
Ashmay Cuhuac

Nombre de messages : 234
Age : 510 ans
Pouvoir : Modification de vitalité
Epoque : Inca
Esclave de : Eddie Dean
Date d'inscription : 23/06/2008

Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]   Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Aoû - 17:37

>> A la pêche aux informations [comme c'est toujours la première journée, je me suis dit qu'on pouvait continuer dans le sujet. ^^]

L’escalier fut vite grimpé, ils n’étaient qu’au deuxième. Ce n’était pas haut mais Ashmay se rendit bien compte que chargé du panier de commissions, cela serait un peu long. Mais bon, il faudrait faire avec. Sur le pallier, il attendit que la porte fut ouverte et entra dans l’appartement. Il ôta ses sandales tout en supposant que son maître devait être en train de fermer la porte derrière eux. Cela lui semblait désormais une précaution tout à fait raisonnable au cas où le sénateur décide tout à coup de revenir en arrière et de faire porter à nouveau le chapeau à Eddie. Quoiqu’une porte pouvait très bien être enfoncée.

« Maître ? Est-ce que le sénateur sait où vous habitez ? Et euh… Vous voulez quelque chose à boire avant que vous n’alliez vous coucher ? Thé, tisane ? Un chocolat ? Enfin si vous avez ça, je n’ai pas eu le temps d’explorer tous les placards…»

Comme à son habitude, Ashmay avait lancé plusieurs questions à la suite. Il attendit que son maître parle en s’appuyant contre la paroi du couloir. Ses yeux contemplèrent distraitement l’un des tableaux, ses pensées étaient ailleurs. Il avait du mal à croire que ce matin seulement, il se trouvait encore au bon vivant dans l’expectative de ne pas y passer une nuit supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie Dean
Âme
Eddie Dean

Nombre de messages : 68
Age : 29
Pouvoir : Hypnose
Epoque : 20-21 siecle
Maître de : Ashmay
Date d'inscription : 04/07/2008

Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]   Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Icon_minitimeSam 30 Aoû - 22:10

[Grand retour... Premier post RP écrit sur cette nouvelle machine. Malgré un écran de 18,4 pouces (portable-monstre), il y a un problème avec la barre d'espace. Je dois taper dessus comme un malade, ou alors a un endroit bien précis sur la barre... Excusez les fautes diverses pouvant venir enrichir l'ensemble de celles que je faisais déjà avant...Biz]

La nervosité d'Ashmay fit rapidement place a un calme peu naturel, mais efficace. Les deux hommes retournèrent a désormais leur appartement sans histoires. Eddie ferma la porte, comme toujours et s'installa dans le divan, visiblement satisfait et insouciant. Il était bien fatigue, cependant il etait loin du fleuve du repos final et cela l'arrangeait bien évidemment. La vie (même celle après la mort) n'aurait jamais le même gout sans le risque éternel que quelqu'un voudrait la tête du petit homme. Ou une autre partie de lui, car il devait déjà faire face a de nombreuses menaces de bien des ablations.

Les questions de l'esclave lui tombèrent dessus et il réfléchît un instant a ce que l'inca venait de dire. Ses réponses furent prononcées d'une voix calme, mais gardant son charme habituel.


"Eh bien, je doute que nous devrions accueillir monsieur le sénateur a une heure aussi tardive. Il est sans doute rentre chez lui pour se reposer. Et sinon, nous avons assez de vin pour avoir de quoi le recevoir dignement, je pense.
Pour ce qui est des boissons... Apporte-moi un verre d'eau, Ash'"


Attendant que l'ombre s'exécute, Dean enleva ses chaussures et fit un tour dans son bureau pour aller chercher un petit carnet et un crayon. Sans regarder autour de lui, il se mit a prendre des notes au sujet de Gabrielle Queensbury, bien assis dans le divan. Après quelques minutes, lorsqu'il eut fini, l'escroc s'empara du verre et le vida d'une traite lente, mais ininterrompue.

Se levant, il déclara:


"Je vais me coucher. Je veux que Tu fasses de même, une longue journée nous attend tous les deux, demain. Il m'importe peu, ou va-Tu t'installer. C'est aussi bien ici-même, dans l'une des chambres libres, ou aux pieds de mon lit. Cependant, arrange-Toi d'être levé avant moi et que je ne te marche pas dessus..."


Il s'en alla. Son sourire indiquait qu'il aimerait bien voir l'esclave dormir a même le sol, a cote de lui, mais au fond, il etait trop fatigue, pour jouer avec lui ce soir... Il mit peut-être vingt minutes en tout pour s'endormir, d'un sommeil généralement réservé a ceux qui n'ont rien a se reprocher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashmay Cuhuac
Ombre esclave
Ashmay Cuhuac

Nombre de messages : 234
Age : 510 ans
Pouvoir : Modification de vitalité
Epoque : Inca
Esclave de : Eddie Dean
Date d'inscription : 23/06/2008

Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]   Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Icon_minitimeDim 31 Aoû - 22:10

Finalement, son maître aimait bien le divan. Ashmay prit note d’en prendre soin à l’avenir. Il s’était avancé de quelques pas tout en restant bien plus proche de la porte de la cuisine que du canapé où se reposait Eddie. L’esclave fut un peu ennuyé par la réponse donnée. Il n’avait pas répondu vraiment, il ne l’avait pas rassuré non plus. Le cornu ne voyait évidemment pas le sénateur revenir à une heure aussi avancée de la nuit mais les mercenaires qui l’accompagnaient le pouvaient eux. Il haussa les épaules se disant que l’escroptiseur aurait été plus inquiété que ça s’il n’avait pas une parfaite confiance dans les évènements. Ashmay eut un regain d’admiration pour l’âme et pour les maîtres en général. Il n’aurait pas pu se montrer aussi sûr de lui.

Le verre d’eau fut posé sur la table basse peu après qu’il fut commandé. L’esclave était content : il s’était souvenu où la vaisselle était rangée. C’était peu pour le rendre heureux mais il en avait besoin : cela le rassurait d’être bon à faire quelque chose. Que ce ne fut qu’un petit exercice mineur de mémorisation ne lui effleura même pas l’esprit. Ashmay était resté debout après avoir servi le verre. Il s’était éloigné un peu pendant que son maître griffonnait des choses. La lecture lui en étant impossible, l’inca s’en désintéressa bien vite et alla regarder par la fenêtre, écartant les voilages, s’amusant à reconnaître aux lumières les différents bâtiments de la ville. Même après cinq cent ans, il n’était pas très doué, il ne réussit à en reconnaître aucun. A moins que l’appartement ne fut pas bien orienté…

Il sursauta et se retourna précipitamment quand des sons surgirent derrière lui. Son maître parlait, il le regardait dans les yeux. Etrange manie qu’il ne comprenait pas. Cela faisait cinq cent ans qu’il était habitué à détourner le regard. Il se sentait un peu offensant mais ne pouvait s’empêcher d’agir ainsi. Une des possibilités évoquées le firent rêver et il se sentit offusqué par la conclusion. Il souhaita un ‘bonne nuit’ assez chaleureux mais où l’on sentait poindre l’indignation. Comment son maître pouvait-il croire qu’il ne serait pas capable de se réveiller à temps pour que son petit déjeuner soit prêt dès son réveil ? Il l’avait acheté, non ? Il avait donc confiance en ses possibilités, non ? Il vit néanmoins son maître partir dormir et lui se retourna à nouveau. Après un dernier coup d’œil aux lumières de la ville, il ferma les rideaux et se mit à ranger le peu que son maître avait dérangé. Il alla donc dans le bureau poser le carnet dessus, ne sachant où le mettre et retourna en cuisine nettoyer le verre.

Une douche et Ashmay se retrouva dans une des chambres dites ‘libres’. Une chambre de libre pour lui tout seul ! Qui n’allait plus l’être d’ailleurs, dans tous les sens possibles. Il défit les draps et se glissa sous les couvertures avec délice. Il avait toujours voulu essayer cela !

Finalement, les minutes passaient et Ashmay restait éveillé. Il tournait et se retournait dans son lit depuis le début. Trop mou. Trop chaud. Trop énervé. Trop seul. Même s’il appréciait beaucoup l’oreiller, il n’aurait pu s’endormir. Il écarta brusquement les draps et s’assit sur le lit. En plus de tout cela, une pensée l’obsédait : sa première nuit chez son nouveau maître. Et une journée assez malencontreuse, ou tout du moins la soirée. Ashmay tremblait aux souvenirs de l’agression, de la menace du Léthée… Et puis la première nuit ! Il se leva. C’était décidé, il fallait qu’il agisse. Il savait comment faire. Sans faire un bruit, il alla jusqu’à la chambre de son maître et ouvrit doucement la porte en priant Inti pour qu’elle ne grince pas. Le petit homme dormait paisiblement dans un lit trop grand pour lui. L’esclave fit demi-tour et alla fouiller dans l’appartement aussi silencieusement que possible. Après de nouvelles longues minutes, il avait enfin trouvé quelque chose qui pouvait servir à l’usage qu’il avait besoin. Un petit tube contenant du graphite en poudre. Il alla chercher de l’huile dans la cuisine et créa ainsi une mixture grasse mais noire. De même, il fouilla dans les tiroirs. Ca y est ! Il avait déniché le plus grand couteau de la cuisine ! Il le tint en main, faisant quelques mouvements dans les airs et en éprouva le tranchant. Parfais. Il n’y en aurait pas pour longtemps. Cela serait vite terminé. Fini.

Il rentra dans la chambre le plus silencieusement possible. Il craignait que son maître ne se réveille. Ce serait alors fichu. L’inca s’assit doucement et posa sa main sur le visage de son maître, usant de son pouvoir pour le fatiguer et qu’il ne se réveille pas. Lorsqu’il en fut certain, il brandit sauvagement le couteau, l’élevant haut dans les airs et le rabattit d’un coup sec en direction du maître ! Avant de s’arrêter à quelques centimètres de son coeur. Il recommença ainsi une autre fois, la gorge ne se trouvait plus qu’à quelques millimètres. Le dernier coup serait le bon ! Le bras s’éleva encore d’une lenteur calculée, redoutable. Il s’abattit dans un sifflement. C’en était fini.

Ashmay poussa un soupir soulagé. Ca y est il avait réussi. Il s’empara du petit bol d’huile teinté et s’assit à califourchon sur le corps de son maître. Il trempa une fine tige dans la peinture improvisée et se mit à couvrir le visage de dessins aux arabesques compliquées et recherchés. Deux croix larges sur les joues, rehaussées par des points et des volutes, des courbes s’entrelaçant souplement sous le menton, des signes et des symboles. Tout un art ancestral sur le corps inerte. Cela allait bientôt être fini. Il prit le couteau encore une fois et coupa trois mèches de cheveux du maître tout en chantant une mélopée envoûtante. La chanson continua jusqu’à ce que les trois mèches furent posées aux côtés de la tête.

Ensuite, Ashmay se leva du lit, alla reposer le bol et couteau dans la cuisine. Il s’empara d’une couverture et de l’oreiller de la chambre où il avait été et s’en retourna vers la chambre de son maître, s’étendant contre le pied du lit comme proposé avant. Il préférait cela finalement. Il y avait une présence près de lui, une présence rassurante et il avait accompli avec succès le rituel destiné à écarté le mauvais œil et la malchance. S’il avait arrêté son geste ne serait-ce qu’une seconde plus tôt ! Le maître n’aurait pas été touché. Une seconde plus tard et Ashmay aurait effectué la fameuse botte de Nevers, entre les deux yeux.

Il s’endormit paisiblement et se réveilla tout autant satisfait. Son maître dormait encore. Il n’allait sûrement pas tarder à se lever à son tour. Il alla préparer le petit déjeuner et un doux fredonnement remplissait l’atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie Dean
Âme
Eddie Dean

Nombre de messages : 68
Age : 29
Pouvoir : Hypnose
Epoque : 20-21 siecle
Maître de : Ashmay
Date d'inscription : 04/07/2008

Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]   Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Sep - 11:00

Eddie dormit plus longtemps qu'a son habitude. En principe, une fois sur une affaire, ou on pouvait gagner et perdre gros, il ne dormait que le stricte minimum. Cela bien sur pour ne pas perdre de temps et pouvoir être en avance sur les adversaires. Ouvrant les yeux rouges, dans lesquels un feu s'alluma directement, il regarda la montre, posée sur sa table de chevet. Il etait dix heures passées. Soudainement, il senti qu'il avait du mal a respirer. Il toussa, s'assoyant sur le lit, et cracha un caillou de sang dans sa petite main blanche. Pas normal, ça. Sa gorge le tiraillait, comme s'il avait été blesse. Pourtant, il ne s'en souvenait pas. Il décida d'aller voir dans le miroir a la salle de bain.

Une fois devant la glace, Dean constata qu'il a, non seulement une cicatrice dans le cou, mais aussi des dessins sur le visage. Le fait qu'il manque des cheveux n'a pas encore été constate. Lui, pour lequel l'apparence physique avait tant d'importance, au niveau personnel tout comme au "professionnel", n'a pas été mis de bonne humeur, par la bonne ambiance sur laquelle Ashmay semblait travailler depuis ce matin.

La voix du maitre résonna dans tout l'appartement. Toujours aussi puissante, elle ne souffrait aucun retard dans l'exécution de l'ordre qu'elle véhiculait:


"Ashmay! Au pied!"

L'esclave put rapidement croiser le regard de son maitre, qui n'avait rien perdu de ses pouvoirs, bien entendu. S'ancrant dans l'esprit de l'inca il s'approcha, le paralysant en même temps. Son regard rouge-sang hypnotisait et rendait toute action impossible. Décidant que ce genre d'ordres etait superflu, Eddie tira les commandes du grand corps lui-même et Ash' se retrouva a genoux. De cette manière, son propriétaire pouvait le dominer également au sens "je te regarde d'en-haut". Prenant le visage de l'ombre a deux mains, il le fixa au plus profond des yeux et lui laissa assez de volonté pour qu'il puisse répondre.


"Je veux savoir ce que Tu as fait pendant que je dormais... Et qu'ai-je sur le visage, Ash'..."

Le tenant, au sens propre et imagé, Eddie attendit d'avoir une réponse. En tout cas, son regard ne promettait rien de bon a celui qui osera tenter de mentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashmay Cuhuac
Ombre esclave
Ashmay Cuhuac

Nombre de messages : 234
Age : 510 ans
Pouvoir : Modification de vitalité
Epoque : Inca
Esclave de : Eddie Dean
Date d'inscription : 23/06/2008

Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]   Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Sep - 13:14

Ashmay avait ouvert la fenêtre et commençait à préparer le petit déjeuner avec ce qu’il avait trouvé dans les placards. Il avait regretté un moment de n’avoir pas pu aller dehors acheter des aliments frais mais il n’avait pas eu l’autorisation de sortir. Et alors qu’il mettait ses talents culinaires à accommoder ce qu’il avait pu trouver un aboiement retentissant lui percuta les tympans. Il s’imagina même que la vaisselle tremblait dans les placards, mais n’était-ce vraiment que son imagination ? Un peu étonné du ton et des paroles mais content tout de même d’entendre la voix de son maître, il ferma le feu sous la casserole en lançant un joyeux « J’arrive ! » et rejoignit Eddie.

Son sourire s’évanouit aussitôt qu’il eut regardé l’âme peinturlurée. Comment pouvait-il paraître aussi furieux ? Un instant de panique le submergea également lorsqu’il se rendit compte qu’il ne pouvait plus bouger. Alors que son maître s’approchait, il sentit ses genoux faiblir sous lui. Qu’est-ce qu’il se passait ? S’il avait pu bouger, il aurait sursauté lorsque les deux mains se posèrent avec force sur ses joues. Les paroles de son maîtres ne reflétaient pas le ton ni son visage en colère : Ashmay le trouvait pour le moment, un peu effrayant. Mais qu’est ce qu’il avait fait pour mériter ça ? Justement, on lui posait des questions.

« Bin… Sur le visage vous avez ce que je vous ai fait pendant que vous dormiez. C’est un mélange de graphite et d’huile. Je suis désolé d’avoir utilisé un si mauvais mélange mais c’est pas pratique ! Vous avez pas ce qu’il faut dans votre appartement ! J’ai dû chercher de la peinture normale pendant un bon quart d’heure cette nuit mais finalement, j’ai pu faire que ça. Mais ça a bien tenu tout de même, ch’uis content ! Le rituel a d’ailleurs l’air d’avoir bien fonctionné ! Je peux voir pour vérifier ?»

Au fur et à mesure qu’il parlait, le souci s’était ôté de son visage pour laisser place à la joie. Un grand sourire ornait son visage, seulement un peu assombri vers la fin lorsqu’il avait voulu bouger pour mieux voir son œuvre. Il attendait l’autorisation de pouvoir constater les effets de la cérémonie de la veille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie Dean
Âme
Eddie Dean

Nombre de messages : 68
Age : 29
Pouvoir : Hypnose
Epoque : 20-21 siecle
Maître de : Ashmay
Date d'inscription : 04/07/2008

Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]   Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Sep - 15:15

La franchise et l'absence totale de honte dans la voix et les propos de l'esclave gagnèrent un peu Eddie. Il n'était plus vraiment fâché, mais certain qu'il faut y faire quelque chose. Relâchant son serviteur, il revint vers le lavabo et fit couler de l'eau. Il fallait en finir avec cette mascarade ridicule.

"Et c'est pour cela que Tu m'a fait un trou dans la gorge? Avec tes bêtises, j'ai crache du sang dans les draps...

Il n'y a rien a voir! Je suis un homme qui est ne après qu'on ait marche sur la Lune! Je me moque de la magie, rien de tel n'existe. Les fous qui croient aux rituels, les asiles psychiatriques en sont pleins."


Il entreprit de se laver le visage, alternant savon et eau chaude. Cette saleté ne voulait absolument pas partir sans se battre avec lui. L'escroc se demandait aussi comment cela se fait que tout ce cirque ne l'avait pas réveillé? Après une courte réflexion, il conclut que cela devait être le pouvoir de l'esclave, endormir les gens ou quelque chose dans ce style-la. Une fois assez bien lave, il se regarda encore et se dit qu'il va falloir modifier sa tenue vestimentaire pour masquer le cou... Il avait ce qu'il fallait pour cela.

Le ton de sa voix fut plus calme et moins agressif. Néanmoins, la menace qu'il proféra, n'était pas des moindres...


"Si jamais quelque chose dans ce genre se reproduit sans mon autorisation, Tu iras te baigner dans Léthée avant moi... J'espère que j'ai été clair..."

Dean prit un petit essuie et se frotta le visage, enlevant l'eau et les dernières traces de "peinture d'Ashmay" de sa peau blanche. Toujours torse nu, comme il avait l'habitude de dormir, il cracha une dernière fois un peu de sang dans le lavabo et déposa la serviette.

"Va finir le petit déjeuner, je vais arriver. Après, Tu changeras les draps. Le coussin surtout..."

Et sans outre forme de procès, l'âme s'en alla, laissant l'ombre a genoux sur le carrelage de la salle de bain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashmay Cuhuac
Ombre esclave
Ashmay Cuhuac

Nombre de messages : 234
Age : 510 ans
Pouvoir : Modification de vitalité
Epoque : Inca
Esclave de : Eddie Dean
Date d'inscription : 23/06/2008

Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]   Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Sep - 18:16

L’étau de ses doigts lâcha les joues de l’esclave. Celui-ci se mit à respirer un peu plus librement. Grâce au reflet du miroir, il put apercevoir le visage décoré de l’âme. Il eut un instant d’auto- admiration. Il s’était bien débrouillé pour les pauvres moyens qu’il avait. Mais l’expression de l’âme l’empêcha de sourire plus longuement. Pourquoi n’était-il pas content ? Un vif jet d’eau s’écrasa contre la porcelaine du lavabo, rompant le court silence de la pièce. Sa voix s’éleva à ce moment, on y sentait des relents de colère :

« Et c'est pour cela que Tu m'as fait un trou dans la gorge? Avec tes bêtises, j'ai crache du sang dans les draps...
- Un trou ? C’est pas vrai ! C’est pas moi qui vous ais fait ça ! C’est le rituel qu’a fonctionné ! J’ai rien fait qu’exorciser le mauvais sort! Ce sont les mauvais esprits qui sont en train de mourir. Le sang que vous avez craché était du mauvais sang ! Vous aurez beaucoup plus de chance maintenant. Le rituel a marché ! Voyez – vous-même !
- Il n'y a rien à voir! Je suis un homme qui est né après qu'on ait marche sur la Lune! Je me moque de la magie, rien de tel n'existe. Les fous qui croient aux rituels, les asiles psychiatriques en sont pleins.
- Marcher sur la Lune ? »

Trop étonné d’avoir entendu ça, Ashmay ne l’avait que murmuré. Il regardait Eddie en train d’enlever la peinture. Il fit la moue. Il aurait mieux valu qu’il la garde quelques jours encore. L’esclave avait baissé la tête, il regardait sans vraiment les voir les dalles du carrelage de la salle de bain. Il n’avait pas pensé à se lever et restait donc à genoux, au milieu de la salle de bain. L’avertissement qui suivit lui fit relever la tête. Il écarquillait les yeux de frayeur et hocha rapidement la tête pour confirmer qu’il avait bien compris. Dès qu’il eut l’autorisation de quitter les pieds de son propriétaire, il se releva bien vite et s’éloigna en courant en direction de la cuisine. Un espèce de ‘Bong !’ suivi d’un ‘Aïe !’ retentissant indiquait qu’il avait couru un peu trop vite.

La table fut mise en moins de temps qu’il n’en fallait pour l’écrire et l’esclave trépignait maintenant d’impatience devant la casserole en train d’essayer de la convaincre de chauffer plus vite l’eau qu’elle contenait pour ne pas faire attendre son maître qui devait arriver d’un instant à l’autre. Lorsque celle-ci fut finalement à ébullition, il se précipita en boitillant vers la table et la versa trop précipitamment dans le bol. Un autre ‘Aïe’ se fit entendre et il entreprit d’essuyer la table sur laquelle était tombé l’eau bouillante. La tâche rouge qui ornait son poignet attendrait. Il lança un ‘C’est prêt, maître Dean !’ qu’il n’osa pas trop crier mais qu’il n’osa pas non plus juste prononcer calmement de peur que son maître ne l’entende pas et le lui reproche. Et s’il n’était pas content ! Malheur ! Il n’avait aucune envie de se retrouver dissous dans le Léthée !

Ashmay regarda un peu autour de lui en se demandant ce qu’il pouvait faire de mieux pour lui faire oublier cette idée saugrenue. L’esclave allait de droite à gauche et de gauche à droite en clopinant, en essayant de chercher quelque chose à faire mais en s’emmêlant les idées. Une réussit à se frayer un chemin. Un peu de présentation ! Oui ! Ca, c’était une idée de génie ! Il couru vers un meuble et attrapa en vitesse une nappe ou un truc qui y ressemblait. Peut-être même était-ce un drap, il n’y avait pas pensé et ne l’aurais de toute façon pas remarqué. Il poussa en vitesse la table déjà mise, lança la nappe et remis la table à la vitesse d’un éclair. Une autre idée lui vint. Des fleurs ! Dans un petit vase ! Ca aussi, c’était une bonne idée, il s’empara d’une espèce de verre ajouré dans un des meubles et réfléchi en vitesse où il pourrait trouver des fleurs. Une ombre traversa la fenêtre. Un coup de vent au dehors. Le géranium du voisin ! Ashmay eut une microseconde d’hésitation vite balayée. Personne n’y verrait rien. Iln'y avait pas eu plus de deux minutes depuis qu'il l'avait appelé. Peu après, dès qu’il aperçut ce dernier, l’inca se raidit, presque dans un garde à vous instinctif. Il réussit à murmurer :

« Bon appétit, maître. J’espère que ceci vous conviendra. N’hésitez pas à me demander quoique ce soit sinon. »

La table lui semblait parfaite, il savait que la cuisine le serait mais il voulait s’assurer qu’il n’avait rien oublié où qu’il ne s’était pas trompé. Après tout, il n’avait été acheté que la veille. Il ne connaissait rien aux goûts de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie Dean
Âme
Eddie Dean

Nombre de messages : 68
Age : 29
Pouvoir : Hypnose
Epoque : 20-21 siecle
Maître de : Ashmay
Date d'inscription : 04/07/2008

Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]   Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Icon_minitimeVen 12 Sep - 19:56

Eddie ne tirait pas la tête. Ce n'était pas son genre. Cependant, lorsque quelqu'un venait de l'énerver, quelqu'un qu'il pouvait se permettre de maltraiter, la personne le sentait passait a chaque coup. Arrivant dans la cuisine, le maitre eut un petit sourire, voyant la table dressée de la sorte. Lorsqu'il etait en train de s'habiller, comme toujours, mais avec plus de soin, il ne doutait pas que son serviteur se surpassait pour le satisfaire et se faire pardonner. Cette idée le faisait rire devant le miroir de sa chambre.

Peu importe les efforts, Dean ne dit rien. Il dévisagea Ashmay et remarqua la casserole. Soupirant, en bon acteur, il prit un air agace, il s'approcha d'une des surfaces de travail de la cuisine et s'empara du bouilloire électrique. Il le remplit d'eau et le mit en route. C'était sa façon de montrer la supériorité des hommes du XXIe siècle sur les barbares sans éducation desquels Ashmay devait faire partie, malgré ses nombreuses qualités. Le maitre dirigea son doigt vers l'oreille pour faire comprendre a l'esclave qu'il doit écouter le bruit de l'appareil. Après deux minutes, le litre d'eau qui s'y trouvait se mit a bouillir et un déclic se fit entendre.

Eddie s'installa a sa place et commença a manger. Entre les bouchées, car il ne se pressait pas trop, il parlait. Sa voix ne trahissait jamais de colère, il souriait même légèrement.


"Je vais sortir. Tu restes ici et Tu fais ce qu'il y a a faire... Les draps, la vaisselle... Occupes-Toi bien de cet appart'. Ensuite, Tu pourras sortir et faire les courses que Tu voulais. Je te laisserais de l'argent sur la table. L'heure de mon retour est inconnue dans tous les cas mais, pour ton information personnelle et exclusive, je serais la avant ce soir. Tu manges ce que Tu veux, c'est ton affaire..."


Après un moment de silence, et de moquerie intérieure d'Ashmay, l'âme reprit la parole. Sa voix claqua dans l'air comme le tout-puissant fouet divin.

"Ashmay! ... C'était très bon..."

Arme de son sourire a faire craquer une statue de marbre, Eddie s'en alla de la cuisine et, sifflotant, il alla déposer de l'argent, et un double de la clef, sur la table du salon et parfaire les derniers détails de sa toilette. Il prit notamment soin de mettre un léger foulard noir autour du cou, le temps que la blessure ne disparaisse...

Ensuite, la porte se ferma derrière lui et il descendit l'escalier et entama une promenade des plus intéressantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashmay Cuhuac
Ombre esclave
Ashmay Cuhuac

Nombre de messages : 234
Age : 510 ans
Pouvoir : Modification de vitalité
Epoque : Inca
Esclave de : Eddie Dean
Date d'inscription : 23/06/2008

Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]   Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Icon_minitimeDim 28 Sep - 13:01

Nonobstant les ordres de son maître, Ashmay avait décidé d'aller faire les courses avant d'avoir fait le travail demandé dans l'appartement. S'il voulait avoir les meilleurs produits, il fallait qu'il y aille tôt. Ashmay avait eu une petite sueur froide dans le souk à ce moment là, il avait cru voir son maître. Mais il ne distingua pas bien la chose au vu de la foule de plus en plus dense et de la petite taille de son maître. Il rentra dès qu'il put et s'occupa de toutes les tâches ménagères, fixant désormais d'un drôle d'oeil la bouilloire électrique lorsqu'il passait à proximité. Comment est-ce qu'une boîte en plastique pouvait faire chauffer de l'eau sans qu'il n'y ait de feu ? Assurément, il devait y avoir un esprit dedans.

Ashmay passa à la lessive en dernier. C'était un travail qu'il aimait bien faire, la tâche des plus répétitives lui permettait de penser à autre chose. Il alla dans la salle de bain et fit couler de l'eau avant de plonger les vêtements sales dedans. Avant de se mettre à battre le linge, il refléchit un instant puis se décida finalement à laver son pagne qui en avait tout de même besoin : il était plus vert que blanc à ce moment là. Il s'agenouilla au bord de la baignoire plus nu qu'un des vers qu'il aimait à accrocher à sa canne à pêche et se mit au travail, laissant ses pensées voguer plus loin que les quatres murs de la petite pièce où il s'activait.

Ce fut d'ailleurs en lavant son pagne qu'il se mit à penser aux paroles de la veille. Son maître voulait lui acheter de nouveaux vêtements. Ashmay se sentait mi figue mi raisin à propos de cette annonce. D'un part, il aimait bien se promener ainsi. De l'autre... La suggestion était louable de la part d'un maître tel que le sien. Ashmay le savait généreux et bon, comment aurait-il pu vouloir que son esclave l'accompagne ainsi dans la rue ? Quoique pour l'instant, il ne l'accompagnait pas dans la rue. Mais au cas où... La Résolution fut prise une nouvelle fois. Il fallait qu'il soit un bon esclave et satisfasse au mieux les désirs de son maître, quels qu'ils fussent.

Ashmay se redressa un peu, toujours nu et agenouillé au bord de la baignoire : son linge lui échappait. Il le rattrapa et le bruit de son ouvrage résonna fortement dans la salle de bain, produisant un bruit engourdissant et hypnotique tant il était rythmique. L'ombre se laissa emporter dans ses pensées, oublieux du monde extérieur. Il continua à battre le tissu de moins en moins sale en se demandant ce qu'avait pu faire Eddie jusqu'à présent, où il était à ce moment là et quand il rentrerait. Il serait là avant le soir avait-il dit. L'esclave l'imaginait déjà arrivant fatigué et de mauvaise humeur. Il faudrait qu'il agisse de manière à lui remonter le moral. Un plat appétissant serait certainement la meilleure option. IL se demandait juste lequel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]   Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon premier esclave : le retour a la maison... [PV Ashmay]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Profil d'un futur Premier ministre
» 3000 personnes manifestent pour le retour d'Aristide
» RETOUR DE JMB 11?
» Rouzier désigné Premier ministre
» premier pas dans la sculpture .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Schéol :: Le Tartare :: Immeubles-
Sauter vers: