AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Son nouveau chez elle [PV Gabrielle]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maëlly June Winston
Vivante
Maëlly June Winston

Nombre de messages : 24
Epoque : Epoque Contemporaine
Esclave de : Gabrielle Queensburry
Date d'inscription : 01/09/2008

Son nouveau chez elle [PV Gabrielle] Empty
MessageSujet: Son nouveau chez elle [PV Gabrielle]   Son nouveau chez elle [PV Gabrielle] Icon_minitimeMar 23 Sep - 4:08

Maëlly s'efforcait de suivre sa nouvelle maîtresse. Elle n'y croyait pas : Maëlly avait été offerte par Edde à cette Dame ! Si jamais Maëlly le retrouvait, elle jura le ui faire payer ! Mais pour qui se prenait-il, lui d'abord ! Un Maîte ? Peut-être... Mais elle se demandais bien comment le retrouver... Peut-être que la Dame cnnissait Eddie... Peut-être savait-elle ceryaines choses intéressentes sur lui... Peut-être savait-elle où il vivait... Pendant qu'elle marchait à côté d la Damoiselle, Maëly June demanda :

"Connaissez-vous bien Eddie... hum... Eddie. Dean, voilà, Eddie Dean ? Je voulais juste savoir où il vivait..."

Elle attendais laréponse, tout en réfléchissant aux paroles de Miss Queensburry... "Peut-être pourras-tu gagner ma gratitude." Telle était la phrase de Melle Queensburry qui la fit changer d'avis. Cette phrase la fit réfléchir. Mais elle ne comptait pas obéir à sa ''famille". Elle suivait sa nouvelle maîtresse, qui la consuisait dans les quatiers chics de ce triste monde...

"Mais ne comptez surtout pas sur moi pour vous servir, vous et votre maniable famille, vous seriez déçue !"

Maëlly jouait les petites insolentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Queensbury
Âme
Gabrielle Queensbury

Nombre de messages : 101
Pouvoir : Transformation
Epoque : Moyen-âge
Date d'inscription : 23/06/2008

Son nouveau chez elle [PV Gabrielle] Empty
MessageSujet: Re: Son nouveau chez elle [PV Gabrielle]   Son nouveau chez elle [PV Gabrielle] Icon_minitimeMar 30 Sep - 23:29

Gabrielle marchait tranquillement aux côtés de June. Parlant pleinement, d’abord, demandant des informations sur ce qui semblait être « maitre » d’Ashmay. Que savait-elle de lui ? Oh, certainement pas assez pour pouvoir lui donner une réponse concrète. Et lui raconter leur première rencontre jetterait un froid dans l’âme de la demoiselle. Si bien, qu’elle risquerait d’être plus froide qu’autre chose. Ce n’était pas le moment …

« Non, je ne connais pas ce Monsieur. »


Le calme revint au triple galop, tandis que les passants jetaient des regards vers les deux jeunes femmes. Arrivé à la fin du village, se dessinait un petit chemin, long certes, mais assez agréable par sa faune et son silence royale. A l’autre bout de celui là, la demeure de Queensbury était plantée. La vivante se mit à parler une nouvelle fois. Gabrielle soupira. N’avait-elle donc pas compris qu’elle n’avait rien à dire ? Tout en stoppant son pas. La fille du marquis se retourna vers la jeune femme. Tout en s’approchant d’elle, elle lui saisit le menton entre ses doigts, son visage non loin du sien, elle lui murmura presque :

« Tu peux jouer les rebelles. N’oublie jamais une chose : J’ai tout pouvoir sur toi. Je peux très bien t’enlever la vie. Alors, si tu ne veux pas finir entre les crocs de Cerbère, je te conseille vivement de ne pas monter sur tes grands chevaux avec moi. »


Elle lâcha prise tout en continuant son chemin. Derrière ses aires de bonne fille, Gabrielle cachait un esprit malin. Avide de torture. Elle venait de conseiller June de ne pas attiser sa mauvaise foi si elle ne voulait pas le payer sévèrement. Ecoutant le vent souffler entre les arbres et le chant des oiseaux, la Libre marchait d’un pas silencieux. Suivie par son « bien ».
Au loin, se dessinait enfin la maison. Assez vaste, entourer de verdure. On pouvait apercevoir derrière la maison, des jardins, et encore plus loin, une écurie. La maison en elle-même était typiquement anglaise. L’allure ne laissait aucun doute : c’était une famille riche. Tout en regardant devant elle, elle prévient June :

« Il y a plusieurs esclaves dans la maison. Tu auras ta chambre et tout ce qu’il faudra. J’irai plus profondément sur les règles de la maison, plus tard. »

Oui, parce que des règles, il y en avait pas mal. Dans le lot de serviteurs, la plus part sont heureux d’être là. D’autre moins, allez comprendre. Quand on irrite Gabrielle, c’est l’Ethée ou encore le fameux toutou noir … De nulle part, un chien assez costaud aboya fortement en venant se placer devant les escaliers qui donnaient sur le perron. Les crocs en avant, Gabrielle s’avança tout en lui caressant le dessus de la tête. June était une étrangère pour lui. Son seul rôle était d’empêcher aux inconnus de trop s’approcher de la maison. Bien évidemment, ce n’était pas le seul chien de la famille … Elle se tourna vers son « invité », le sourire aux lèvres. Ironiquement.

« Et je ne parlais pas de ce chien là. »


Elle fit signe au gardien sur pattes des lieux de retourner de son lieu d’origine. Sans refouler, il s’en alla d’un pas rapide. Tout en tournant la poignée de la porte de la porte, Gabrielle laissa apparaitre un intérieur assez moderne, escalier en marbre blanc, meuble ancien. Enfin, ce qui semblait assez habituelle pour la jeune femme. La famille ... Il fallait encore faire la présentation. Sans soupirer -miracle-, Gabrielle entraina June dans le salon, assez vaste.

Surprise!

_________________
Bio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheol.forumactif.com
 
Son nouveau chez elle [PV Gabrielle]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du Nouveau chez LGR
» Du re-nouveau chez Nicho [Fini]
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Schéol :: Les Champs Elysées :: Palais-
Sauter vers: